Œuvres

«Le fait de découvrir le théâtre très jeune a joué un rôle essentiel dans ma vie. L’idée de l’illusion théâtrale, de l’incarnation d’un texte, enfin de mille choses liées au théâtre m’ont structuré et construit mon imaginaire»

Share with your friends

Biographie de l'Artiste

Un bel intérieur, une fenêtre ouverte sur la mer. Vous êtes devant un tableau de Thierry de Gorostarzu. Avez-vous vu la lumière ? Elle est si éclatante que si on reste un moment devant la toile, on a le sentiment qu’elle nous réchauffe.

Venise, le Cap ferret, la côte Amalfitaine…Partout, la mer.
C’est sur une plage que le peintre basque a commencé à peindre, c’est sur le sable, face à la mer, qu’il a posé pour la première fois son chevalet.

C’est devant la mer qu’il s’est interrogé sur la composition et la nécessité de savoir où poser son regard. C’est là qu’il a commencé à faire ses gammes et sa palette : « Se frotter a la difficulté, se planter puis recommencer sont partie prenante de la découverte de la peinture. » dit modestement Thierry de Gorostarzu qui s’est lancé tardivement,( en 2003) dans cette aventure artistique.

Pourtant la vocation remonte loin. À l’enfance. « Je devais avoir huit ou neufs ans. … J’ai découvert la peinture et la sculpture, à travers Leonard de Vinci et Michel-Ange sans réellement connaitre leurs vies, encore moins la période de la Renaissance. Lors d’une visite au musée de l’Orangerie ou j’accompagnais mes parents, j’ai découvert la touche virtuose d’un Fragonnard, ainsi que le Gille de Watteau qui m’a toujours renvoyé l’image du candide face au monde. J’ai alors eu la conviction intime et inébranlable qu’il s’agissait là de la seule chose que je pourrai envisager de faire dans cette vie. » Mais cette vocation est longtemps contrariée. Il faudra d’abord que Thierry de Gorostarzu s’émancipe d’un milieu où l’on n’envisage pas d’être un artiste, pour oser enfin vivre sa passion.

Il a 37 ans quand il met les pieds dans un atelier de peinture et qu’il commence l’apprentissage du modèle vivant. Quelques années plus tard, il aborde la peinture à l’huile. Ça y est, il est à sa place. Il va enfin devenir ce qu’il pensait être depuis l’enfance, un peintre. Très vite son talent est reconnu. Un ami lui propose d’acheter sa première toile, une barque échouée sur le sable. « Je ne m’y attendais pas. C’était ma première vente et j’étais bien incapable de lui préciser un prix. Il s’est donc chargé de le fixer lui même »

2004 est l’année de sa première exposition. À Saint-Lunaire en Bretagne. Près de la mer, qui toujours l’accompagne.

Cela n’empêche pas ce fils de militaire de devenir peintre des armées. Une façon de rester fidèle à ses origines familiales qui l’ont aussi beaucoup inspiré.

« Un autre aspect également très présent dans ma peinture est la dimension théâtrale. Enfant puis adolescent, j’étais très proche de mon oncle comédien. Le fait de découvrir le théâtre très jeune a joué un rôle essentiel dans ma vie. L’idée de l’illusion théâtrale, de l’incarnation d’un texte, enfin de mille choses liées au théâtre m’ont structuré et construit mon imaginaire. Aussi il n’est pas étonnant que lorsque je découvre Venise en 2015, avec ses décors et ses colonnades, je retrouve les sensations éprouvées jadis en coulisses. J’y entrevoie des personnages qui surgissent ou quittent la scène… Les vues sur mer, au travers des fenêtres des maisons, quand le regard se perd a l’horizon sans que nul personnage ne vienne perturber la scène, me ramènent à mon enfance contemplative… Plus je chemine dans la peinture, plus mon âme se retourne sur mon passé.

La sensation d’apprendre ne cesse elle même d’évoluer, à travers le franchissement de paliers. Le questionnement se prolonge, se reformule, se précise, bref s’approfondit. Comment aller fouiller dans sa mémoire, saisir des émotions, essayer de retranscrire des lieux et des atmosphères sur une toile ?
Je continue d’apprendre en regardant les anciens mais aussi mes contemporains. Christoff Debushere ou Stéphane Ruais … Des artistes au parcours exceptionnel qui m’ont prodigué conseils et encouragements. »

Apprendre, c’est le maître mot de Thierry de Gorostarzu. Le peintre est modeste, en mouvement, les pinceaux à la main, l’œil ouvert. Toujours prêt à prendre la mer.
« Je prépare aujourd’hui une exposition pour Beyrouth, une région du monde que je m’apprête à découvrir, même si intuitivement j’ai le sentiment de déjà la connaître. Beyrouth , je n’en doute pas, ne fera qu’enrichir et prolonger mon obsession de mieux cerner la lumière … »

EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

2004
• Salle mairie Saint lunaire ( Bretagne )
• Salons d’Air France

2005
• Salle mairie Noirmoutier
• Galerie Veron ( Paris )

2006
• Sémapore de l’Aber Wrach ( Bretagne )
• Petites Halle de Saint Briac ( Bretagne )
• Expo privée Arcachon

2007
• Galerie Véron ( Paris )
• Expo privée la Trinité ( Bretagne )

2008
• Galerie Véron ( Paris )
• Expo privée Brest ( Bretagne )
• Office du Tourisme Dinard ( Bretagne )
• Salle mairie Saint Lunaire ( Bretagne )
• Sémapore de l’Aber Wrach ( Bretagne )

2009
• Galerie Dinard ( Bretagne )
• Galerie Véron ( Paris )

2010
• Maison des Associations ( Paris )`
• Maison de l’Infante ( Saint Jean de Luz )

2011
• Galerie de l’Europe ( Paris )
• Maison de l’Infante ( Saint Jean de Luz )

2012
• Galerie de l’Europe ( Paris )
• Maison de l’Infante ( Saint Jean de Luz )

2013
• Galerie de l’Europe ( Paris )
• Maison de l’Infante ( Saint Jean de Luz )

2014
• Galerie de l’Europe ( Paris )
• Maison de l’Infante ( Saint Jean de Luz )

2015
• Galerie de l’Europe ( Paris )
• Maison de l’Infante ( Saint Jean de Luz )

2016
• Galerie de l’Europe ( Paris )
• Maison de l’Infante ( Saint Jean de Luz )

2017
• Galerie de l’Europe ( Paris )
• Maison de l’Infante ( Saint Jean de Luz )

EXPOSITIONS COLLECTIVES

2004
• Salon de Saint Maure de Tourraine
• La Biennale de Baugé
• Regards croisés ( Menitré )
• Salon de Dourdan

2005
– Salon de Dourdan
• Salon de Morangis ( 1er prix de la ville )

2006
• Salon de Dourdan
• Salon de Morangis
• Regards croisés ( la Menitré )

2007
• Nomination Peintre Officiel de l’Air et de l’Espace
• Nomination Peintre Officiel de l’Armée

2008
• Savigny sur Orge ( Prix du Jury )
• Salon de la Marine ( Féliciation officiel du jury )

2009
• Marie de Charenton

2013
– Exposition des peintres officiels de l’Air ( Prix Direction Générale de l’Aviation Civile )

2015
• Exposition des peintres officiels de l’air ( Prix Air France )
• Salon Viollet ( Paris )

2017
– Exposition des peintres officiels de l’Air ( Prix Direction Générale de l’Aviation Civile )

Galerie Cheriff Tabet

Shell Road - Seaside Road D Beirut Bldg 1st floor B16,
1203 Bourj Hammoud Lebanon
Tel: +961 1253664
Tel: +961 71854000
www.galeriecherifftabet.com
info@galeriecherifftabet.com

Social  Media